Groupe

Gardien d'immeuble, un métier qui bouge

Photo Elda VauttierElda VAUTTIER, gardienne depuis 2002 à Elancourt (78) pour Logement Francilien Elda Vauttier est responsable de 280 logements répartis sur 4 bâtiments.




« Avant d’arriver dans le Groupe Logement Français en 1998, je faisais des remplacements de gardiens à l’OPAC de Paris. Le métier m’a plu. Un jour, je suis tombée sur une annonce dans le journal et j’ai postulé. J’ai commencé par travailler dans une résidence à Aulnay-sous-Bois, ce qui a été très formateur.

C’est un métier très complet : on est à la fois assistante sociale, femme de ménage, inspecteur contentieux, plombier… Chaque jour en arrivant, je fais le tour de la résidence pour un contrôle de sécurité : vérification des ascenseurs, recherche des éléments à réparer, etc. Puis je fais le ménage des parties communes le reste de la matinée. L’après-midi, j’effectue les états des lieux avec les locataires, le contrôle du patrimoine, la gestion des commandes et des relations avec les locataires. Je m’occupe aussi des réclamations et je les saisis dans le logiciel de gestion de la relation locataire (nature de la réclamation et action mise en place pour la résoudre). L’indépendance et les responsabilités, c’est ce qui me plaît le plus dans mon métier.

Il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot ! C’est important d’avoir du caractère tout en étant patient. On doit concilier les besoins des locataires avec ceux de l’entreprise. Pour être gardien, il faut avant tout « en vouloir », être quelqu’un de volontaire et aimer le contact avec les gens. »

 

Jean PHILIPPE, gardien multi-sites depuis 2002 à Menton et Sainte-Agnès (06) pour Logis Familial Jean Philippe est responsable de 181 logements répartis dans 9 résidences du même secteur.



« Je suis arrivé dans le Groupe Logement Français le 2 avril 2002. Avant, j’étais militaire de carrière dans la Marine Nationale. J’ai intégré le métier de gardien après avoir postulé à une annonce parue dans un journal local. J’exerce mes missions sur 9 petites résidences dans le même secteur et je suis basé aux « Arundos » à Menton.

Le matin, comme tous les gardiens de Logement Français, j’assure le ménage et l’après-midi je m’occupe de la partie administrative (états des lieux, problèmes techniques dans les logements et les parties communes, bons de commande, contrôle des entreprises qui réalisent les travaux,…). Je suis un peu un gardien itinérant. Une fois par semaine, je visite les autres immeubles. Pour cela, j’établis un planning et j’essaie de m’y rendre autant que possible à heures fixes.

Ce que j’aime le plus dans ce métier, c’est le fait de gérer un ensemble de missions, d’avoir une grande liberté et de l’autonomie. Il faut avant tout aimer le contact avec les gens, aimer rendre service, être patient. Etre rigoureux me paraît indispensable pour ne pas se laisser dépasser par les événements. »

 

Mbongu MBOLUAKO, gardien depuis janvier 2008 à Cormeilles en Parisis (95) pour Coopération et Famille Mbongu MBOLUAKO est responsable de 106 logements répartis dans 3 immeubles.


« J’occupais auparavant un poste de gardien au sein d’une association d’aide aux personnes en difficulté. J’étais plus particulièrement en charge des aspects liés à la sécurité. Fin 2007, j’ai participé à une session de tests de recrutement organisée par l’ANPE pour des postes de gardien d’immeuble.

Ma candidature a été retenue et j’ai donc intégré le Groupe Logement Français en janvier 2008. Ma journée se découpe en 2 parties. Le matin je m’occupe du nettoyage des espaces communs (halls d’entrée, escaliers, locaux poubelles). L’après-midi je me charge de la partie administrative (demandes d’intervention des locataires, réception des loyers, information,…) et de la sortie des ordures ménagères.

Ce que je préfère dans mon métier, c’est le contact avec les gens, même si c’est aussi la partie la plus difficile car il y a beaucoup de problèmes à gérer. C’est pour cela qu’il est important, si l’on souhaite exercer le métier de gardien, d’aimer vraiment son travail, de savoir être patient et tolérant.»