Groupe

Communiqué de presse

26 septembre 2016 - Livraison de la réhabilitation des Coursives à Pantin

34 ans après sa construction, la résidence «Les Coursives » a fait l’objet d’un ambitieux programme de rénovation. Comment assurer la pérennité d’un immeuble de 290 logements, améliorer de près de 40% ses performances énergétiques, tout en lui rendant sa noblesse architecturale, en entrée de ville de Pantin et au cœur d’un quartier en plein renouveau ?

Tel est le défi remporté par Coopération et Famille, avec le précieux concours de la Ville de Pantin et de Paul Chemetov, architecte associé d’origine et maître d’œuvre de la rénovation.


En 1981, le célèbre cabinet d’architecture AUA Paul Chemetov, Christian Devillers, Valentin Fabre et Jean Perrotet ont construit un ensemble de 290 logements sociaux, spacieux et fonctionnels intégrant des îlots de verdure et, en rez-de-chaussée, des ateliers d’artistes et des équipements publics: « la résidence les Coursives ». Son concept reposait à l’époque sur une vision ambitieuse de l’habitat social portée par le collectif d’architectes. 

Ce bâtiment emblématique et imposant de couleur brique marque ainsi depuis plus de 30 ans le paysage architectural de la commune de Pantin, en entrée de ville. 

Une importante opération de rénovation et de réhabilitation s’avérait nécessaire pour conforter la façade en briques existante, respecter les normes imposées par l’évolution de la réglementation thermique et redonner ses lettres de noblesse à ce bâtiment emblématique. 

Dans un esprit de continuité, le même cabinet d‘architecture -fait rarissime- en la personne de Paul Chemetov reprend les rênes et a supervisé le programme de réhabilitation thermique des 20 000 m² de la façade, aux côtés des entreprises Rossi, Arblade/Sarmates et Verre et Métal. 

Les Coursives : un exemple de réhabilitation placée sous le signe de l’efficacité énergétique

Ces travaux d’ampleur, réalisés sur 16 mois, se sont traduits par une réfection complète de la façade de l’immeuble. Cette réfection a permis d’optimiser le bilan énergétique avec une amélioration de 38% de la performance énergétique du bâtiment (passant de l’étiquette E à C).

 

Les travaux réalisés :

- un renforcement des planchers inférieurs et supérieurs de chaque logement par des poutrelles métalliques extérieures ;
- la fixation d’un isolant de 14 cm sur des poutrelles secondaires afin d’empêcher les pertes énergétiques ;
- la pose d’un bardage recouvrant l’isolant et assurant l’étanchéité de la façade.
- le remplacement des garde-corps des fenêtres ;
- la réfection de la peinture des parties en béton.

Des travaux visant à améliorer la sécurité ont également été également menés comme par exemple l’installation de barrières de protection sur les toitures-terrasses…

 

Les Coursives : la renaissance d’un phare du logement social

Conçu par  le cabinet d’architecture AUA Paul Chemetov, Christian Devillers, Valentin Fabre et Jean Perrotet, cet immeuble recouvert d’un revêtement en brique rouge faisait référence aux immeubles HBM dits «de la ceinture rouge » construits dans les années 30 aux portes de Paris.

Dans l’esprit de la création d’origine, l’AUA Paul Chemetov, maître d’œuvre de la rénovation a apporté un soin particulier à redonner son éclat à ce bâtiment tout en le faisant entrer dans la modernité. Couleurs, matériaux, procédés techniques… rien n’a été laissé au hasard pour un résultat à la fois fidèle au concept d’origine et porteur d’avenir. Le choix du bardage en tôlé ondulé de couleur brique en est la parfaite illustration.

« Logement Français voulait construire, selon les propres paroles des dirigeants de l’époque, le « phare » du logement social. Il fallait donc être à la mesure des attentes de ceux qui allaient l’habiter mais aussi faire un bâtiment qui magnifie l’entrée de Pantin et qui, vu du périphérique, ait une certaine monumentalité représentative(…). Cet immeuble disait par toutes ses briques – et dit aujourd’hui par tout le crénelé de ses tôles - : vive les HLM !
Paul Chemetov, Architecte d’origine et maître d’oeuvre de la rénovation.

 

"Le résultat est le meilleur que l’on pouvait obtenir. L’immeuble renvoie une image plus neuve et plus contemporaine de la ville. Cette rénovation était d’autant plus importante pour Pantin qu’elle s’inscrit dans une politique de renouvellement urbain de l’ensemble du quartier. En janvier 2016, la dalle de l’îlot 27 a été classée en quartier prioritaire de la politique de la ville et cette rénovation constitue en quelque sorte la première pierre de son renouveau." précise Bertrand Kern, Maire de Pantin

«Cette rénovation, l’une des plus importantes de Coopération et Famille en financement propre, aura nécessité un travail de longue haleine. Le projet n’en a été que plus ambitieux, notamment grâce à l’intervention de Paul Chemetov. En plus de préserver pleinement l’identité de cet immeuble d’entrée de ville les performances énergétiques attendues sont supérieures à celles prévues initialement. L’épaisseur de l’isolant a notamment été doublée et il a été décidé d’isoler la façade arrière du bâtiment, qui devait seulement être repeinte à l’origine » expliquent Eric Madelrieux, Président du Directoire et Isabelle Haudot, Directrice Territoriale chez Coopération et Famille.

Cette opération a été conduite par Coopération et Famille, en collaboration avec l’Etat, la Ville de Pantin et  AUA Paul Chemetov dans un souci d’intégration urbaine, dans le cadre de la requalification du quartier et de l’entrée de la Ville. Coopération et Famille a par ailleurs fortement privilégié les échanges et la concertation avec la municipalité et les locataires de la résidence afin de préserver leur cadre de vie et inscrire ce projet en harmonie avec celui du quartier.

 

Données clés :

· Durée des travaux : 16 mois - Livraison : juin 2016
· Un nouveau bardage isolant sur 20 000 m² de façade
· Maître d’ouvrage : Coopération et Famille
· Maitre d’œuvre : cabinet d’Architecture AUA Paul Chemetov
· Entreprises Partenaires : Rossi, Arblade (bardages et poutrelles) et Verre et Métal (garde- corps et portes)
· 9,25 M € d’investissement dont 4% financés par l’Etat  et 96 % financés par Coopération et Famille  (fonds propres et prêts accordés par Astria et la Caisse des Dépôts).

 

A propos de Coopération et Famille 

Coopération et Famille est une Entreprise Sociale pour l’Habitat du Groupe Logement Français. Basée en Ile-de-France, la société gère 24 747 logements locatifs sociaux et 4 737 lots de copropriété. Elle est présente dans 129 communes. 

A propos du Groupe Logement Français www.logementfrancais.fr

Avec plus de 85 000 logements gérés, environ 205 000 personnes logées et un chiffre d’affaires de 426 M€, le Groupe Logement Français est l’un des principaux acteurs du logement social en France. Il rassemble sept Entreprises Sociales pour l’Habitat – Logement Français, Logement Francilien, Coopération et Famille, Sollar, Logis Familial, Logis Familial Varois, Logis Méditerranée – et un GIE. Ses principales implantations se situent en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le Groupe s’implante progressivement sur les territoires de Bordeaux Métropole et de Nantes Métropole.

A propos de Pantin

Pantin, 7e commune du département de la Seine-Saint-Denis qui en compte 40, est une ville dynamique et populaire aux portes de Paris. Une ville ouverte à tous, riche de son passé ouvrier et de sa mixité sociale, dans laquelle le bien-vivre ensemble et la qualité de l’espace public prennent tout leur sens. 

L'accessibilité aux services essentiels de la vie quotidienne est le maître mot tout comme la solidarité symbolisée par 37% de logements sociaux, une Maison de l’emploi et trois centres de santé. Une ville dont les initiatives culturelles s’offrent à tous. Avec 30% de son territoire en renouvellement urbain et une politique ambitieuse de résorption de l’habitat indigne, Pantin depuis 10 ans, assume sa mutation. Objectif: construire un espace collectif où l’urbain trouve une réelle vocation sociale.

Pantin est une ville attractive qui attire de nouvelles familles, de nouvelles entreprises. C'est un territoire qui accueille aussi bien des groupes emblématiques comme Hermès et Chanel qu'un pôle d’artisans d’art à l'expertise pointue, ou encore les filières innovantes de l'éco-industrie ou de l'économie sociale et solidaire.

Le potentiel d’attractivité économique du territoire ne cesse de se développer. Autour du bâtiment emblématique des Grands Moulins de Pantin occupé désormais par BNP Paribas, un pôle destiné aux grandes entreprises de services verra bientôt le jour. Le site Pantin Logistique est en plein développement, tout comme les berges du canal de l'Ourcq où le chantier de la ZAC du Port a débuté ou encore la RN3 qui une fois transformée, fera de l'avenue Jean Lolive un boulevard urbain pacifié doté d'un bus en site propre, le TZEN 3. 

http://www.ville-pantin.fr/index.html

 

Contacts presse 

 

GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS

Véronique Bliet : 01 46 91 25 44 - vbliet@groupe-lf.fr

Grayling France  

Marie-France BERGAMO : 01 55 30 70 77 / 06 32 66 72 49 - groupelf@grayling.com

 

VILLE DE PANTIN

Marlinka CHICOYNEAU : 01 49 15 38 57 / 06 34 30 07 28 – m.chicoyneau@ville-pantin.fr

Contact presse

Marie-France Bergamo
Tél : 01 55 30 70 77 Contactez-nous